silvia

silvia

Passionnée de couture, je crée un blog pour apprendre à coudre ensemble pas à pas.

Afficher le Profil Complet →

Apprenons La Couture
Archives
Apprenons la couture | Comment faire les points d’ourlet à la main
Couture, Coudre, Aiguille, Fil, Tissu, Mercerie
15769
post-template-default,single,single-post,postid-15769,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Comment faire les points d’ourlet à la main

Comment faire les points d’ourlet à la main

Vous n’en dormiez plus la nuit. Ça fait des semaines que vous en rêviez.

Zut ! Vous ne vous rappelez déjà plus ?

Incroyable !

Voici enfin la deuxième partie des points de confection qui est, en fait, la suite et la fin de la couture à la main.
Eh ben oui ! Je sais, cet article était un peu long à venir. J’ai eu quelques contrariétés, comme vous sans doute.
Mais passons plutôt à ce qui nous intéresse maintenant.

 

Paysanne bretonne de Jean-Baptiste Jules Trayer (1824-1909)

Paysanne bretonne de Jean-Baptiste Jules Trayer (1824-1909)

 

La première partie des points de couture à la main était très intéressante pour vous qui débutez, mais ne suffit pas pour être complètement autonome.
Le deuxième défi en couture est de savoir faire les ourlets.

Les points d’ourlet permettent de finaliser un ouvrage. Sans l’ourlet, votre ouvrage est bancal. Il lui manque quelque chose de très important : la finition.

Ah, cette finition !

Elle est très importante. Quand vous êtes à la fin de votre réalisation, vous avez trop hâte de finir pour la porter.
Justement, si vous en êtes à l’ourlet c’est que vous avez presque fini votre ouvrage. YIHAAAA !!!

Quel bonheur !

Ne cherchez pas à vous défiler, mes braves dames, vous devez apprendre à faire un ourlet. Et de plus, un ourlet de compétition.
Vous n’aurez plus besoin de demander de l’aide à Tata Gertrude ou à votre voisine, Madame Bidule.
Quand vous demandez un service à quelqu’un, la personne n’est pas forcément disponible pour vous le rendre rapidement. Si vous savez faire un ourlet, vous devenez la reine du monde.

Imaginez.

 

Pierrot dit autrefois Gilles d'Antoine Watteau (1684-1721)

Pierrot dit autrefois Gilles d’Antoine Watteau (1684-1721)

 

Quand vous achetez, par exemple, un pantalon dans le commerce (dans le futur, vous ne le ferez plus, hein ?), souvent vous devez le raccourcir.
Je le sais, avouez, vous ne mesurez pas 1m80. Quoique tout est possible !!!

Savoir coudre un ourlet est donc une bénédiction pour celle qui est extrêmement pressée de porter ce magnifique pantalon de la dernière collection.

Reprenons du début de l’histoire.

Imaginez cet exemple.

Vous êtes en vacances loin de chez vous. L’ourlet de votre jupe s’est décousu. Vous avez juste une aiguille et du fil dans votre valise.
Bouuuuh !!! Vous commencez à paniquer et vous dites : Comment vais-je faire pour sortir ? Si j’avais su, j’aurais appris les points d’ourlet avant de partir.

Alors, mesdames, on s’y met maintenant ?

 

Pour réaliser de jolis ourlets, il vous faut :

1- une aiguille

2- du fil

3- un dé à coudre

 

C’est toujours le même matériel que pour les points de confection.

Pour vous montrer les points d’ourlet, j’ai utilisé un fil de couleur différente que celle du tissu. Dans votre cas, vous choisirez un fil de couleur identique à celle du tissu afin que l’ourlet soit invisible.

À présent, je vais vous révéler les 3 points importants pour faire des ourlets :

Le premier point est utile pour la préparation de l’ourlet :

Le point de surfil

 

Les deux autres points sont des points d’ourlet :

1- Le point glissé

2- Le point de chausson

 

Ces 3 points à connaître sont vraiment nécessaires pour obtenir des ourlets invisibles à la main à l’endroit du tissu.

Alors, écoutez-moi bien.

Pour vous entraîner, prenez un morceau de tissu. Cette fois, vous pouvez le choisir de n’importe quelle taille. C’est juste pour vous apprendre à coudre un ourlet à la main quand vous en aurez besoin.

Ensuite, vous prenez une aiguille et du fil.

Si vous devez justement coudre un ourlet à la main maintenant, pensez à utiliser un fil de couleur identique ou assortie à celle de votre tissu. N’oubliez pas que votre ourlet doit être invisible. C’est le but du jeu !

Avant de commencer, n’oubliez pas le dé à coudre pour protéger votre doigt des méchantes piqûres de l’aiguille. Celle-ci est aussi tendre que celle d’un moustique.

Bon, maintenant, je pense que vous êtes prêtes. Presque ! J’en vois une qui cherche encore du tissu de la même couleur que le fil. On s’en fiche ! Pour le moment, vous vous entraînez.

C’est bon, tout le monde est OK ?

Maintenant, vous préparez votre ourlet.
Vous avez, au préalable, défini la longueur de votre vêtement ou de votre ouvrage afin qu’il soit à la bonne mesure une fois l’ourlet terminé. Mesurez la largeur du pli qui détermine l’ourlet. Le plus souvent, la largeur est de 2 cm mais elle peut être de 1,5 cm. C’est à vous de savoir si vous préférez conserver plus de marge au cas où il faut rallonger l’ouvrage qui est devenu trop court.
Tout dépend de la nature du vêtement. Pour un pantalon, on laissera un peu plus de marge, par exemple, 2,5 cm de largeur d’ourlet.

Une fois mesuré, vous marquez le pli au fer à repasser sur l’envers du tissu.

 

Pli marqué au fer à repasser

Pli marqué au fer à repasser

 

Nous allons commencer par le point de surfil.  Pourquoi ?

En général, la plupart des tissus s’effilochent. Il faut penser que vous n’avez pas de machine à coudre. Vous devez donc réaliser un ourlet à la main en empêchant que le tissu s’effile. Et puis, c’est inesthétique, des fils qui dépassent d’un ourlet.

Le Point de surfil

 

Le point de surfil

Le point de surfil

 

Il remplace le point zigzag de la machine à coudre pour une couture à la main. Il ressemble aussi au point de surjet.

Tout d’abord, comme dans mon article sur les points de confection, vous faites un nœud sur le fil après avoir enfilé l’aiguille.

Piquez l’aiguille entre 3 et 6 mm du bord du tissu sur l’envers ou sur l’endroit et passez au-dessus du bord du tissu. Ressortez à quelques millimètres plus loin. Ne tirez pas trop sur le fil. Les points de surfil sont un peu perpendiculaires au bord du tissu.
Faites attention à ne pas piquer trop près du bord. Le tissu aura tendance à s’effilocher plus. Ce n’est pas du tout ce que l’on souhaite.

Répétez jusqu’à la fin de la ligne de couture.

Le point de surfil sert surtout à une belle finition de l’ourlet.

À présent, revenons à la préparation de l’ourlet, au moment du repassage du pli du tissu. Une fois, le surfilage terminé, maintenez légèrement le pli avec des épingles placées à la verticale sans trop déformer le tissu.

Nous pouvons commencer à apprendre les 2 points d’ourlet à la main très utiles pour les pantalons, les jupes et les robes ainsi que pour les ouvrages de décoration intérieure.

1- Le Point glissé

 

Le point glissé invisible

Le point glissé invisible

 

Le point glissé ou point coulé ou encore « vous à moi » est un point d’ourlet invisible sur l’endroit et l’envers du tissu. Il est surtout employé pour les tissus fins. Il est très pratique pour les parementures, les doublures de vestes ou de manteaux et les fermetures de coussins.

Prenez une aiguille plutôt fine pour du tissu fin et du fil pas trop long. Le fil trop long risque de s’emmêler et de faire des nœuds.
Enfilez le fil dans l’aiguille, faites un nœud au bout et mettez votre dé à coudre sur le majeur.

Pour une droitière, vous cousez de droite à gauche et pour une gauchère, de gauche à droite.

Repliez le pli de l’endroit sur l’envers. Pensez à épingler l’ourlet.
Piquez l’aiguille entre les deux épaisseurs de tissu à travers le pli et ressortez. Piquez l’aiguille dans le tissu d’en face (l’envers du tissu) en ne prenant qu’un ou deux fils. Repiquez dans le pli plus à gauche. Faites des points réguliers sur toute la couture.

 

Le point glissé

Le point glissé

 

Dans la vidéo, je replie le pli de l’endroit sur le pli de l’envers. Cet exemple de point glissé est plus utilisé pour une fermeture de coussin.

2- Le Point de chausson

 

Le point de chausson

Le point de chausson

 

Le point de chausson est aussi un point d’ourlet invisible. Il est surtout employé pour les tissus épais.
Il est représenté par deux lignes de points parallèles.

Prenez une aiguille moins fine pour du tissu épais et toujours du fil pas trop long.
Enfilez le fil dans l’aiguille, faites un nœud au bout et mettez votre dé à coudre sur le majeur.

Pour une droitière, vous cousez de gauche à droite et pour une gauchère, de droite à gauche, à l’inverse du point glissé.

Rabattez l’ourlet une fois sur l’envers du tissu. Pensez toujours à épingler l’ourlet.
Piquez l’aiguille sous le rabat afin de cacher le nœud et ressortez. Piquez en diagonale vers la droite sur l’envers du tissu en ne prenant qu’un ou deux fils vers la gauche et repiquez sur le rabat vers la droite.

Répétez jusqu’à la fin de la ligne de couture.

Quand vous changez d’aiguillée (longueur de fil enfilée sur une aiguille), vous faites deux points superposés sur le rabat. Ainsi, le changement de fil ne se verra pas sur l’endroit.

Terminez les points d’ourlet par deux points superposés.

Et maintenant, c’est à vous de vous entraîner. J’imagine bien que vous n’avez peut-être pas tout compris. Alors surtout, n’hésitez pas à me poser des questions.

Pour vous aider à comprendre ces fameux points d’ourlet, regardez ma vidéo qui ressemble à un vieux film avec un vrai son pourri. Vous allez vous régaler.

Allez c’est parti !

 

 

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à me mettre des commentaires ici ou sur Facebook.

À bientôt pour le prochain article,

Silvia

Silvia
silvia@apprenonslacouture.com

Passionnée de couture, j'ai créé un blog pour apprendre à coudre ensemble pas à pas.

14 Comments
  • Koalisa
    Posted at 12:29h, 10 décembre Répondre

    Je me rends compte en lisant ton article que j’ai un peu (beaucoup !) oublié les bases de la couture… Merci pour ces explications très claires ! Bisous

    • Silvia
      Posted at 16:41h, 10 décembre Répondre

      Merci beaucoup Isa. J’espère que mon article t’aura éclairé sur les bases de la couture. On a toujours besoin, un jour ou l’autre, de faire un ourlet.
      À bientôt,
      Bisous,
      Silvia

  • guinet valerie
    Posted at 09:14h, 08 décembre Répondre

    merci beaucoup pour ces infos. J’a hâte de commencer à créer et d’échanger. bonne journée. valerie.

    • Silvia
      Posted at 17:49h, 09 décembre Répondre

      Merci beaucoup Valérie pour ton commentaire. Et moi j’ai hâte d’échanger de belles choses avec toi et toutes les autres. Je prépare un article, qui j’espère, va toutes vous aider à créer.
      Bonne soirée,
      Silvia

  • Silvia
    Posted at 19:38h, 05 décembre Répondre

    Merci beaucoup Deloux pour ton commentaire. Je suis ravie que mon explication soit claire.
    Bonne soirée😁

  • DELOUX
    Posted at 07:38h, 05 décembre Répondre

    Merci bien expliqué et clair

  • feedautomne
    Posted at 10:26h, 04 décembre Répondre

    très bien expliqué, ce cours. Ca fait du bien de revoir ses bases de temps en temps.

    • Silvia
      Posted at 19:17h, 04 décembre Répondre

      Merci beaucoup Feedautomne. Pour les premiers articles, j’ai pensé justement qu’il fallait revoir les bases. Pour le prochain, ce sera différent.
      Bonne soirée😘

  • ALIOT régine
    Posted at 07:03h, 03 décembre Répondre

    super cours bien expliqué à bientôt

    • Silvia
      Posted at 08:14h, 03 décembre Répondre

      Merci beaucoup Régine pour ton commentaire. À très bientôt. Bonne journée 😀😍

  • Dezord
    Posted at 06:55h, 03 décembre Répondre

    J adore me remettre en mémoire les bases de la couture on en apprend tous les jours merci

    • Silvia
      Posted at 08:17h, 03 décembre Répondre

      Merci beaucoup Dezord pour ton commentaire. Les bases de la couture sont très utiles quand on aime ça Bonne journée 😀 😍

  • claudia
    Posted at 05:53h, 03 décembre Répondre

    merci pour ce petit cours très intéressent bonne journée

    • Silvia
      Posted at 08:19h, 03 décembre Répondre

      Merci beaucoup Claudia pour ton commentaire . J’espère que ce cours t’a aidé. Bonne journée 😀 😍

Laissez un commentaire pour échanger avec moi

%d blogueurs aiment cette page :