silvia

silvia

Passionnée de couture, je crée un blog pour apprendre à coudre ensemble pas à pas.

Afficher le Profil Complet →

Apprenons La Couture
Archives
Apprenons la couture | Apprendre à coudre à la main
Comment apprendre ensemble la couture à la main avant d'utiliser une machine à coudre.
Apprendre, Coudre, À la main, Couture, Dé à coudre, Aiguille, Fil, Mercerie, Musée, Tissu, Atelier de couture
15479
post-template-default,single,single-post,postid-15479,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Apprendre à coudre à la main

Apprendre à coudre à la main

Oooooh mesdames ! Attendez là ! Ne partez pas tout de suite !

J’imagine très bien ce que vous pensez.

Vous avez lu le titre de l’article et vous avez dit en lisant : Oh nooon ! moi, je veux apprendre à coudre à la machine. Je ne vais pas coudre à la main, ça ne sert à rien.

Eh ben, détrompez-vous ! Vous allez devoir passer par la case départ. Non, pas pour toucher 20000, mais pour devenir peut-être la future Coco Chanel.

 

 » Prenez mes idées, j’en aurai d’autres.  »  Coco Chanel

 

Oui ou non ?

Certaines d’entre vous vont me dire : Mais moi je m’en fous de devenir la future Coco Chanel. Je veux juste faire des vêtements à mon petit. Mais elle est folle celle-là ! Je n’ai rien demandé !

Bon, caaalmez-vous  que je vous explique.

Avez-vous toutes une machine à coudre ?

NON, certainement pas.

Quand vous avez envie de vous lancer dans une nouvelle technique, vous ne vous précipitez pas dans un magasin pour acheter le matériel nécessaire sans savoir l’utiliser. Vous vous renseignez d’abord sur la méthode pour apprendre la technique en question.

Eh ben là, c’est pareil.

Pour apprendre la couture, vous devez commencer par connaître les bases pour coudre à la main. Vous êtes déçues ? Mais non, il ne faut pas. Quand vous aurez appris tout ça, vous direz : Punaise, quand j’y pense, elle avait raison !

Imaginez.

Avant 1830, date de l’invention de la première machine à coudre, les femmes cousaient à la main.

 

 

apprenties couturières au milieu du XVe siècle

apprenties couturières au milieu du XVe siècle

 

Quand vous voyez tous les costumes à travers les siècles, vous pouvez penser aux heures passées à créer un vêtement.

Quelle patience !

Si vous voulez découvrir des merveilles faites à la main, je vous conseille d’aller visiter les musées qui en possèdent, comme par exemple, le musée des Tissus et des arts décoratifs de Lyon.

 

musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon

musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon

 

C’est une véritable source d’inspiration pour des couturières avides de beaux tissus et de somptueux modèles.

Et maintenant, c’est à notre tour de coudre à la main.

Allez zou ! Un peu de courage, mesdames !

Ce n’est pas une torture non plus. Vous êtes ici pour passer un bon moment.

Nous allons voir que la couture à la main est non seulement pas chère mais également très utile pour les finitions délicates.

Il suffit juste de prendre une aiguille et du fil. Jusque là, ça va ! Tout le monde a ça chez soi. (J’espère !!!)

Je vois que certaines sont tout de suite allées voir si elles avaient ça dans leurs affaires. Revenez vite ! Vous chercherez plus tard. Vous aurez ensuite tout le loisir de pratiquer après la lecture de cet article.

J’espère que vous n’êtes pas toutes déchaînées et que certaines suivent.

Mais revenons à nos outils indispensables pour s’entraîner à coudre à la main :

1- aiguille à coudre

2- fil de couleur différente du tissu pour le bâti

3- dé à coudre

 

Pour vous entraîner à la couture à la main, vous pouvez prendre n’importe quel fil. Mais dans la plupart des cas, vous devez utiliser du fil de bonne qualité pour coudre à la main ou à la machine.

Si vous voulez que votre modèle soit bien cousu et solide, choisissez de préférence, le fil de la marque Gütermann. C’est un fil de très bonne qualité qui ne casse pas et qui se décline dans de très nombreuses couleurs.

 

modes et travaux du 15-09-1935 - fil Gütermann

modes et travaux du 15-09-1935 – fil Gütermann

 

J’ai déjà testé d’autres fils et ils se cassaient facilement. Il est très important d’utiliser un fil solide qui va résister au temps.

Vous trouverez ces outils dans toutes les bonnes merceries de votre commune ou sur les sites internet comme :

 

La liste des sites ne peut pas être exhaustive car il y en a beaucoup. Peut-être avez-vous déjà des préférences ?

À présent, je vais vous révéler les 4 points indispensables à la couture à la main :

1- le point de bâti

2- le point avant

3- le point de piqûre

4- le point d’arrêt

 

Bien sûr, il en existe d’autres qui sont très utiles à la couture à la main mais ce sera pour un prochain article.

Là, ça devient sérieux !

Mais avant de commencer, il faut enfiler le fil dans l’aiguille. Ce n’est pas le moment le plus agréable de la couture quand on n’a pas 10 sur 10 aux 2 yeux.

Pour celles qui ont l’habitude de boire beaucoup de café, eh bien bonne chance. Il ne faut pas trembler. Ou alors, pensez au café Sanka, si vous en trouvez encore !

 

la femme chez elle du 15-03-1933 - café Sanka

la femme chez elle du 15-03-1933 – café Sanka

 

Plusieurs astuces existent pour vous faciliter la tâche :

1- Pour celles qui ont des yeux de lynx ( je me demande s’il y en a encore beaucoup) :

– à l’aide de ciseaux pointus, coupez le fil à un angle de 45 degrés.

Pensez à humidifier le fil à l’extrémité. Ça aide !

 

fil coupé à un angle de 45 degrés

fil coupé à un angle de 45 degrés

 

2- Pour les autres (ben oui ! j’en fais aussi partie !) :

– vous utiliserez un enfile-aiguilles.

 

enfile-aiguilles (Amazon)

enfile-aiguilles (Amazon)

 

– vous placerez un tissu blanc derrière l’aiguille pour que le chas soit plus visible. Le chas est le trou de l’aiguille.

 

enfilage de l'aiguille

enfilage de l’aiguille

 

Bon, il est temps de commencer ! Un peu de silence !

Prenez un morceau de tissu en coton de préférence, pour sa matière facile à travailler. Avant de débuter, vous devez reconnaître le droit-fil.

Je vous ai entendues : Mais qu’est-ce que c’est le droit-fil ? Mais comment je le reconnais moi ?

Écoutez bien ! C’est facile !

Le tissu est composé de deux fils entrecroisés :

– les fils de chaîne parallèles à la lisière

– les fils de trame perpendiculaires à la lisière

Le droit-fil est le sens parallèle à la lisière qui est le bord du tissu.

Coupez 1 carré de 20 cm de côté perpendiculaire à la trame du tissu.

Prenez une règle et un crayon et tracez des lignes horizontales dans le sens du droit-fil. Laissez des espaces de 2 cm entre les lignes.

 

carré de tissu de 20 cm de chaque côté de lignes horizontales

carré de tissu de 20 cm de chaque côté de lignes horizontales

 

Ensuite, vous prenez votre aiguille, votre fil d’une couleur différente du tissu afin qu’il se voit et un dé à coudre pour s’en protéger. Pour vous entraîner, vous faites plusieurs lignes de chaque point.

Mesdames, parlez moins fort ! Je vous ai bien entendu dire : On se croirait à l’école et v’là que  Silvia se prend vraiment pour une institutrice. Pfffff !!!

Je reconnais que ce carré peut faire penser à une punition quand il faut faire des lignes parce qu’on n’a pas été sage en classe. Nooon, vous n’êtes pas à l’école ! Ouf !

Imaginez.

Vous êtes dans un bel atelier de couture et vous devez vous exercer à faire des lignes de points pour être capable de coudre tout simplement. Au final, vous serez bien contente de savoir le faire quand vous en aurez besoin.

Allez au travail !

Tout d’abord, avant de faire vos lignes, vous devez savoir tenir le tissu. Vous tenez de la main gauche le tissu entre le pouce et l’index et de la main droite, vous tenez l’aiguille aussi entre le pouce et l’index et vous la poussez avec le majeur et un dé à coudre.

Ça c’est pour les droitières et pour les gauchères, c’est l’inverse. Vous tenez le tissu de la main droite et l’aiguille de la main gauche.

 

je couds à la main avec le dé

je couds à la main avec le dé

 

À présent, commençons les différents points de confection.

Pour une droitière, vous cousez de droite à gauche et pour une gauchère, de gauche à droite.

Tout d’abord, il faut faire un nœud sur le fil après avoir enfilé l’aiguille. Ensuite, vous allez piquer l’aiguille dans l’envers du tissu afin de cacher le nœud.

Dans la vidéo, je pique l’aiguille dans l’endroit du tissu pour vous montrer le nœud.

Vous pouvez commencer à vous amuser à faire des points.

GO !

 

1- LE POINT DE BÂTI

 

C’est un point pour assembler, le temps de la préparation, des pièces de tissu avant de coudre l’ouvrage. Il sert à maintenir les deux pièces de tissu afin qu’elles ne bougent pas.

Vous allez me dire qu’aujourd’hui, vous utilisez de plus en plus souvent des épingles pour aller plus vite. Je sais, moi aussi, je les utilise.

Mais, dans le cas d’un tissu à motifs, genre à rayures, il est plus pratique de faire un point de bâti pour que les motifs se joignent parfaitement sans bouger.

Pour le point de bâti, il est conseillé d’utiliser un fil d’une couleur différente du tissu afin de l’enlever, par la suite, avec facilité.

Ne fermez pas la couture au début, ni à la fin. Le fil doit se retirer facilement après la couture définitive.

Piquez l’aiguille sur l’endroit du tissu, ressortez de l’envers et repiquez sur l’endroit des points de 10 mm de façon régulière.

Répétez jusqu’à la fin de la ligne de couture.

 

2- LE POINT AVANT

 

C’est la même technique que celle du point de bâti mais avec des points plus petits. Pour du tissu léger, vous ferez des points plus petits. Pour du tissu lourd, vous ferez des points plus grands.

Le point avant est utile pour faire des petites réparations et pour coudre des vêtements de poupée. Ça me rappelle des souvenirs !

C’est aussi le point qu’utilisaient les couturières avant de connaître la machine à coudre.

Piquez l’aiguille sur l’endroit du tissu, ressortez de l’envers et repiquez sur l’endroit des points de 2 mm toujours de façon régulière.

Répétez.

 

3- LE POINT DE PIQÛRE

 

C’est un point plus solide que le point avant. Il ressemble au point de machine. C’est une variante du point arrière.

Il n’y a aucun espace entre les points.

L’envers est plutôt moche par rapport au point à la machine.

Piquez l’aiguille sur l’endroit du tissu, ressortez de l’envers et repiquez sur l’endroit dans le premier trou et ressortez de l’envers à 2 mm plus loin toujours de façon régulière.

Répétez.

 

4- LE POINT D’ARRÊT

 

C’est un point arrière qui sert à arrêter la couture. Il peut remplacer le nœud au début d’une couture comme à la machine à coudre.

Piquez l’aiguille sur l’endroit du tissu, ressortez de l’envers et repiquez sur l’endroit dans le premier trou et ressortez de l’envers dans le deuxième trou.

Faites deux ou trois points superposés pour que la couture ne s’ouvre pas à la fin.

 

points de couture avec légende

points de couture avec légende

 

Pensez aux genres de couture que vous pouvez faire à la main. Ce genre de truc que vous ne pouvez pas vraiment faire à la machine :

  • une finition délicate pour une fermeture éclair
  • une fermeture de coussin
  • une réparation de doublure décousue
  • un vêtement de poupée
  • la broderie
  • le patchwork
  • etc.

 

À présent, entraînez-vous jusqu’à ce que vous cousiez bien droit.

Trouvez-vous des idées de couture utile pour vous entraîner de façon ludique et agréable à faire.

Ne pensez surtout pas à une punition d’école. Ça va vous décourager et vous ne le ferez jamais.

Comme idée sympa de couture à la main, j’avais pensé à des petites pochettes en feutrine ou en tulle pour offrir aux invités d’un mariage, d’un baptême ou d’un autre évènement. Le « fait maison » plaît de plus en plus et ceux qui le reçoivent, apprécient encore plus pour l’attention apportée.

Allez, mesdames, vous allez bien dénicher LA super idée qui va émerveiller votre entourage.

Si vous voulez en ajouter, vous pouvez le faire dans les commentaires. On ne sait jamais, ça peut toujours servir. Je sais que vous adorez les nouvelles idées.

Pour celles qui aiment les films d’aventure, d’action et de suspense et les séries TV trépidantes, vous allez vivre un grand moment d’émotion inoubliable.

À visionner sans modération pour toutes les fans de couture !

 

 

Dans le prochain article, vous allez encore coudre à la main mais je ne vous en dis pas plus.

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager et à me mettre des commentaires ici ou sur Facebook.

À bientôt pour le prochain épisode !

Silvia
silvia@apprenonslacouture.com

Passionnée de couture, j'ai créé un blog pour apprendre à coudre ensemble pas à pas.

14 Comments
  • Koalisa
    Posted at 21:03h, 08 novembre Répondre

    Finalement je ne suis pas si nulle car j’ai appris à coudre à la main quand j’étais petite… 😉

    • Silvia
      Posted at 21:13h, 08 novembre Répondre

      Je ne savais pas que tu as appris à coudre. Super ! Alors m’as-tu reconnu ?

      • Koalisa
        Posted at 21:18h, 08 novembre Répondre

        Mais non, je ne trouve pas !

        • Silvia
          Posted at 21:29h, 08 novembre Répondre

          Je suis Astrée de Rouge Velours. Eh oui !

          • Koalisa
            Posted at 21:30h, 08 novembre

            Ah ravie de te retrouver ! Je n’aurais jamais trouvé ! Bisous !

          • Silvia
            Posted at 21:33h, 08 novembre

            Et moi donc ! Tu m’as manqué comme tant de blogueurs. Bisous😍

          • Koalisa
            Posted at 21:34h, 08 novembre

            Je serai ravie de suivre tes conseils de couture ! Bises 😘

          • Silvia
            Posted at 21:36h, 08 novembre

            Avec grand plaisir Isabelle ! Je vais me régaler à suivre tes balades à nouveau. Bisous

  • Silvia
    Posted at 18:00h, 07 novembre Répondre

    Bonsoir Froment,
    Génial, je suis ravie que tu commences. Tu me raconteras ce que tu fais. Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à me contacter.
    Bonne cousette,
    Bisous

  • froment
    Posted at 13:25h, 07 novembre Répondre

    Bonjour Sylvia

    C’est super je me lance des ce week gros bisous et merci

  • blandinemarierenee
    Posted at 20:15h, 03 novembre Répondre

    Bonsoir,

    Vous parlez de « lisière » …
    Comment on la repère ?
    je ne travaille que sur des tissus de récups … notamment draps en coton et jeans … c’est quoi la lisière pour ces tissus ?

    Merci 😀

    • Silvia
      Posted at 20:50h, 03 novembre Répondre

      Bonsoir Blandine Marie,
      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Pour repérer la lisière sur un tissu de récup, tu dois tirer dessus. Le sens de la chaîne ne se déforme pas et le sens de la trame se déforme. Rappelle-toi, la chaîne est parallèle à la lisière et la trame est perpendiculaire à la lisière. Et attention à ne pas tirer le tissu en biais car il sera très élastique.
      J’espère avoir été claire. N’hésite pas à me redemander si ce n’est pas clair pour toi.
      Très belle soirée et à très vite.

  • Orange sylvie
    Posted at 20:13h, 03 novembre Répondre

    Super tes explications Silvia je connaissais les points mais pas forcément leurs noms.
    A bientôt pour la suite …
    Hâte de continuer avec toi🤗😘
    Bonne soirée.
    Sylvie

    • Silvia
      Posted at 20:59h, 03 novembre Répondre

      Bonsoir Sylvie,
      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Je suis ravie que tu apprécies mon article. J’espère que tu échangeras tes problèmes de couture avec moi. N’hésite pas à me dire ce que tu aimerais savoir en couture.
      Le prochain article est la seconde partie des points à la main mais ensuite, je reprends les problèmes énoncés dans le sondage Facebook.
      Très belle soirée et à très vite.😍

Laissez un commentaire pour échanger avec moi

%d blogueurs aiment cette page :